Nous avons été invité par Aramark à imaginer les futurs espaces de restauration situé place de la Nation.
Nous avons créé un concept commun à la base de tous les espaces à aménager, avec comme fil conducteur une petite touche de Belgitude, permettant au personnel de profiter du temps de pause dans une ambiance d'architecture romantique prenant le contrepied du temps de travail. Les concepts décoratifs ont été élaborés de concert avec les thématiques culinaires apportées par Aramark.
Cette Belgitude a été amenée dans chacun des espaces de restauration à aménager: Jeanneke, 1830, Moniteur et Salons.
L'espace mis à disposition pour aménager le Jeanneke était encombré de mezzanines. L'idée de supprimer ces mezzanines a permis de libérer l'espace et d'amener une sonorité architecturale, mettant en valeur la hauteur disponible, la charpente, et la rotonde dont le dôme est à nouveau perceptible.
Nous avons décidé d'amener l'identité populaire de Jeanneke à cet espace où seront servis des tapas à la Belge, dans l'idée de manger sur le Parvis en extérieur dans une ambiance populaire. L'implantation d'un arbre au centre de la rotonde renforce cette idée de terrasse de restaurant, tout en mettant en valeur le volume et le dôme, libérés des anciennes mezzanines.
Le 1830 propose une ambiance en lien avec les menus qui y seront proposés: traditionnels et rassurants. Le concept décoratif du 1830 s'inspire des anciennes cuisines et tablées abbatiales ou les cuivres et la pierre avaient leur place.
L'aménagement d'un espace d'attente et de communication devant l'entrée s'inscrit dans cette idée, et une façade souligne l'entrée du restaurant.
Les espaces avec banquettes entre charpentes sont organisés et intimisés par des claustras tubulaires d'aspect cuivrés, et sont facilement modulables de 2 à 8 places assises.
Les tablées centrales sont placées sous un plafond végétal symbolisant le jardin central d'un cloître et les tablées de moines dans les abbayes.
Une table avec tabourets hauts est disponible à proximité du self-service pour une expérience plus dynamique. Les claustras de cet espace sont équipés de modules acoustiques dont une face est feutrée et l'autre en miroir.
Le Moniteur est un restaurant qui a été aménagé il y a peu de temps. L'intervention se veut plus simple tout en apportant un peu plus de caractère à l'espace du restaurant.
Nous avons proposé de mettre en valeur la cuisine plus raffinée de ce restaurant en soignant la scénographie du service à table: le bar a été recentré pour organiser la circulation de service d'entrée et de sortie de salle vers la cuisine, et habillé d'un matériau à la fois technique et raffiné.
Des éléments de séparation déplaçables permettent d'organiser la salle en plusieurs configurations: buffets, alcôves, ilôt central, etc...
La configuration de plafond compliquée du fond de salle a inspiré une décoration de luminaires et de végétation suspendues, mises en hauteur par quelques facettes de miroirs.
5 salons disponibles sur réservations peuvent accueillir des réunions ou des repas pour de petits groupes. Ces salons portent le noms d'artistes belges célèbres: Pierre Rapsat, Louis Neefs, Ann Christy, Georges Simenon et Raymond Devos. 
Notre proposition consiste à entrer dans la salle comme si on entrait dans la tête de l'artiste pour découvrir un élément de l'univers de l'artiste. Nous avons matérialisé cela par une vitrophanie sur les portes d'entrées vitrées et un élément de décor ajoutant un peu de personnalités à ces salles initialement neutres.
Durant les travaux, la salle Toots Thielemans sera transformée en espace de restauration provisoire. Nous avons souhaité prolonger la démarche décorative dans cette salle dans le but de la maintenir lors du retour à l'utilité première de la salle.
Les 12 colonnes qui coupaient la salle en deux ont été habillées d'un décor inspiré des 12 cases d'un harmonica. Cet élément devient un décor central reliant les deux côtés de la salle au lieu de les diviser.
Jeanneke
1830
Moniteur
Salons

Aramark
Back to Top